de fr it

JohannesWannenmacher

avant 1490 à Neuenburg am Rhein (Brisgau), avant juin 1551 à Interlaken. 1) Barbara Friess, de Berne, 2) Madlen Ibach. Directeur de la maîtrise (1510) et sous-chantre (1513) du chapitre de Saint-Vincent à Berne, chantre à vie du chapitre de Saint-Nicolas à Fribourg (1513), chanoine (1515). Avec l'organiste Hans Kotter, W. forma dès 1514 un tandem musical de haut niveau. En contact avec les humanistes favorables à la Réforme entourant l'avoyer Pierre Falck, il entretint une correspondance avec Boniface Amerbach, Zwingli et Glaréan. Banni de Fribourg en 1530 à cause de ses sympathies pour la Réforme, il devint en 1531 secrétaire du bailliage d'Interlaken. W. laisse près de trente pièces vocales, en particulier le motet An Wasserflüssen Babylon, qui font de lui l'un des compositeurs les plus importants de la première moitié du XVIe s. en Suisse.

Sources et bibliographie

  • A. Geering, Die Vokalmusik in der Schweiz zur Zeit der Reformation, 1933
  • Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Personenteil, 17, 2007, 471-473 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ avant 1490 ✝︎ avant juin 1551