de fr it

Charles IIIle Gros

839, 13.1.888 à Neudingen sur le Danube (auj. Donaueschingen), Reichenau. Fils cadet du roi Louis le Germanique et d'Emma de Bavière, de la famille des Welf. vers 862 Richarde de Souabe (canonisée). A la mort de son père en 876, C. hérite des territoires des Alamans et de la Rhétie en tant que roi des Francs. Après la mort de ses frères (Carloman en 880, Louis III le Jeune en 882), il unifie la Francie orientale. Il devient roi d'Italie en 879, empereur en 881. Après 885, il règne sur l'ensemble du royaume franc, exception faite des terres de Boson de Vienne (879-887). A la suite de son échec face aux Normands, C. sera déposé par son neveu Arnulf en novembre 887.

Dès 857, C. est en contact étroit avec les Alamans dont il administre les territoires à partir de 865. Les nombreux séjours qu'il y a effectués l'attestent, de même que les chartes accordées à Coire, Saint-Gall, Reichenau, Moutier-Grandval, Rheinau, Zurich, et des documents relatifs au Pays de Vaud et à Zurzach. C'est pour C. que le moine saint-gallois Notker le Bègue a rédigé les Gesta Karoli Magni qui présentent l'image idéalisée d'un souverain énergique. Des poèmes de bienvenue en l'honneur de C. et de son épouse, des mentions de prêts dans des répertoires de livres et le Casus sancti Galli de Ratpert et d'Ekkehard IV attestent de plusieurs visites du roi à Saint-Gall, par exemple en décembre 883.

Sources et bibliographie

  • K. Schmid, «Brüderschaften mit den Mönchen aus der Sicht des Kaiserbesuchs im Galluskloster vom Jahre 883», in Festschrift für O.P. Clavadetscher zu seinem 65. Geburtstag, éd. H. Maurer, 1984, 173-184
  • LexMA, 5, 968-969
  • R. Schieffer, «Karl III. und Arnulf», in Festschrift für E. Hlawitschka zum 65. Geburtstag, éd. K.R. Schnith, R. Pauler, 1993, 133-149
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 839 ✝︎ 13.1.888