de fr it

Burchard III

973, couvent de Reichenau. Fils de Burchard II, auquel il succéda à la tête du duché de Souabe, mais seulement après la révolte de Liudolf contre son père Otton Ier en 954. Hadwige, nièce d'Otton, ce qui le lia étroitement à la famille royale. B. fut également comte de Thurgovie et de Zurich, éventuellement de Rhétie. Les centres de son pouvoir étaient Zurich et [Vieux-]Brisach (où il battait monnaie), le château de Hohentwiel (Hegau), le couvent familial de Waldkirch (Brisgau). B. commanda l'armée d'Otton Ier à la bataille du Lechfeld (955) et à diverses reprises en Italie. Il mourut sans descendance.

Sources et bibliographie

  • LexMA, 2, 941-942
  • E. Hlawitschka, Untersuchungen zu den Thronwechseln der ersten Hälfte des 11. Jahrhunderts und zur Adelsgeschichte Süddeutschlands, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ✝︎ 973

Suggestion de citation

Borgolte, Michael: "Burchard III", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.03.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020787/2011-03-17/, consulté le 21.11.2020.