de fr it

Albrich

Attesté en Haute-Argovie (Bäriswil et Langenthal) en 854, 855/861 et à la même époque dans le Brisgau et l'Alpgau, soit aux bords ouest et est de la Forêt-Noire. Comte sur la frontière du royaume franc oriental, A. a certainement participé à la politique d'expansion de Louis le Germanique dirigée contre Lothaire Ier. Son origine familiale est inconnue; un lien de parenté avec les Etichons d'Alsace et avec la famille des fondateurs du couvent de Rheinau serait possible.

Sources et bibliographie

  • M. Borgolte, Die Grafen Alemanniens in merowingischer und karolingischer Zeit, 1986, 52-54