de fr it

Ermenulf

Cité de 865 à 898, probablement de souche germanique. Comte. Fils d'Eremberto. Teuta. En 865, E. promit ses biens et ceux de son épouse à l'impératrice Angilberba, femme de Louis II, en échange d'une confirmation de ses droits sur des possessions dans le comté de Stazzona (auj. Angera, I). Ses liens avec Stazzona sont attestés dans un acte de 894 par lequel E. faisait don au monastère de Saint-Ambroise de Milan d'un manse situé dans ce comté. Lors des luttes pour la couronne d'Italie entre Guy et Bérenger, il se rangea du côté de ce dernier qui, en 898, lui accorda des serfs et des demi-libres dans le vico ed fundo Luano (auj. Lugano) pertinentibus de iure regni nostri; le document attestant cet octroi prouverait l'existence d'un domaine (curtis) royal à Lugano.

Sources et bibliographie

  • E. Hlawitschka, Franken, Alemannen, Bayern und Burgunder in Oberitalien (774-962), 1960, 177-179
En bref
Dates biographiques Première mention 865 Dernière mention 898