de fr it

Gozpert

910 . Attesté de 888 à 910 comme abbé laïc du couvent de Rheinau, restauré par son parent Wolvene au milieu du IXe s. A Rheinau comme dans la terre du couvent, G. exerça aussi la fonction de comte. Il dota l'abbaye de possessions dans le Klettgau, la Thurgovie et le Hegau. En 886, un comte G. (lui ou peut-être un homonyme plus âgé) est mentionné à Winterthour avec d'autres grands seigneurs comme légat de l'empereur Charles le Gros. Après 898, il est mentionné comme comte palatin, probablement dans le château royal de Bodman près du lac de Constance. Membre d'une famille noble, les Burchardinger, qui obtint le rang de duc peu après le début du siècle. G. fut tué lorsque les Hongrois envahirent l'Alémanie en 910.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1126
  • M. Borgolte, Die Grafen Alemanniens in merowingischer und karolingischer Zeit, 1986, 138-139
En bref
Dates biographiques Première mention 888 ✝︎ 910