de fr it

Salomon

Représentants d'un lignage noble du haut Moyen Age, certainement originaire de la rive nord du lac de Constance, dont sont issus cinq évêques sur quatre générations: Salomon Ier, Salomon II, son neveu, et Salomon III, leur neveu et petit-neveu, furent évêques de Constance; Waldo frère de S. III fut évêque de Freising en Bavière (884-906); Waldo, neveu de ces deux derniers, évêque de Coire. Les parents des S., dont on ignore l'identité, montrèrent leur volonté de les destiner à la carrière ecclésiastique par le choix de leur nom. Ces prélats préparèrent leurs neveux et petits-neveux à de hautes fonctions en les envoyant étudier dans des écoles monastiques et cathédrales. Salomon III en particulier, également abbé de Saint-Gall, servit les intérêts des rois de Francie orientale. En 916/917, il combattit avec succès Berthold et Erchanger d'Alémanie, puissants seigneurs laïques, qui convoitaient le duché de Souabe.

Sources et bibliographie

  • K. Schmid, Gebetsgedenken und adliges Selbstverständnis im Mittelalter, 1983, 580-584
  • Germania Sacra, N.S. 42, 1, 2003, 67-78, 84-119

Suggestion de citation

Borgolte, Michael: "Salomon", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.04.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020836/2016-04-12/, consulté le 25.02.2021.