de fr it

Zuberbühler

Famille de médecins, de pasteurs et de magistrats, originaire du hameau de Schwänberg (Hérisau). Membre de la classe dirigeante de Hérisau et des Rhodes-Extérieures dès le XVIe, elle connut son apogée au XVIIIe s. et au début du XIXe s. avec les magistrats Johann Jakob (->), Johann Jakob (->), Johann Jakob (->) et Johann Ulrich (->). Les Z. étaient étroitement liés aux Schiess et aux Elmer, autres familles dirigeantes originaires de Schwänberg, ainsi qu'aux Tanner. Sur six générations, ils donnèrent dix-neuf médecins (depuis l'artisan chirugien jusqu'au diplômé universitaire, au gré de l'évolution de la branche) et huit pasteurs. Se mariant dans des familles de mêmes professions, ils contribuèrent au début du XVIIIe s. à la concentration des élites locales au village de Hérisau. Ils portaient souvent le sobriquet de Scherer (allusion au métier de chirurgien). Petit à petit, la famille se répandit dans tout le canton; une branche devint bourgeoise de Speicher et forma une alliance influente avec les Zellweger de Trogen. Une autre, active dans l'agriculture et l'artisanat textile, perdura à Schwänberg jusque vers 1740.

Sources et bibliographie

  • AWG, 411-415
  • T. Fuchs, P. Witschi, Der Herisauer Schwänberg, 1995, 32-33, 84-86

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Zuberbühler", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020855/2014-02-24/, consulté le 29.10.2020.