de fr it

Freudenberger

Famille éteinte de conseillers de la ville de Berne, apparue en 1643 avec Uriel, cordonnier et inspecteur forestier. Politiquement peu importante, cette petite famille compta plusieurs pasteurs de campagne, dont Uriel (->), qui exerça à Gléresse, auteur d'études historiques, et quelques artistes, tels Sigmund (->), peintre et graveur, et Franz Friedrich (1804-1862), peintre et dessinateur qui, après ses études à Zurich et Munich, parcourut l'Europe méridionale, la Turquie et l'Egypte, laissant des récits de voyage en vers. La famille s'éteignit à Berne avec Friedrich (1807-1885), fabricant de peignes.

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 2, 1896, 155-172
  • Almanach généal. suisse, 1, 724