de fr it

Langhans

Famille bourgeoise de la ville de Berne, qui remonte à Jakob (✝︎1623), pasteur et bourgeois d'Aarau. Par ses fils, Hans Jakob, confiseur, qui devint bourgeois de Berne en 1596, et Georg (✝︎1652), pasteur, la famille se divisa en deux branches: l'une, membre de la corporation des Boulangers, s'éteignit en 1863, l'autre, de la corporation des Tanneurs, s'est perpétuée jusqu'à nos jours. De cette dernière sont issus le médecin de la ville, Daniel (->), plusieurs pasteurs comme Daniel Friedrich (->), directeur de l'école normale cantonale de Münchenbuchsee, ainsi qu'Ernst Friedrich (->) et Eduard (->), professeurs de théologie à Berne. En outre, dans les deux lignées, on trouve plusieurs boulangers et confiseurs, des tourneurs et d'autres artisans, de simples fonctionnaires détenteurs de charges qui ne leur ouvrirent pas les portes du Grand Conseil et, aux XIXe et XXe s., des commerçants et des voyageurs de commerce.

Sources et bibliographie

  • von Rodt, Genealogien, 3, 221-239