de fr it

StuderBE

Famille de la ville de Berne, encore existante au début du XXIe s. Son ancêtre, Peter, cordier de Grafenried, fut reçu bourgeois de Berne en 1593. Les S. s'établirent comme bouchers et entrèrent dans leur corporation. Dans la première moitié du XVIIIe s., la famille se scinda en deux branches; l'aînée, qui descendait du boucher Samuel (1712-1765), resta dans la corporation des Bouchers, tandis que la cadette, issue de Franz Christian (1726-1763), mégissier, entra dans celle des Fourreurs. La première compta plusieurs pasteurs, dont Gottlieb (->), des scientifiques, tels Samuel (->) et Theophil (->), ainsi que des dessinateurs de panoramas comme Sigmund Gottlieb (->). Daniel Friedrich Gottlieb (1790-1856) fut l'ancêtre d'une branche de pharmaciens à Berne, éteinte à la fin du XXe s. Plusieurs S. siégèrent au Grand Conseil bernois au XIXe s. Issu de la branche cadette, Friedrich (->) fut à l'origine d'une lignée d'architectes.

Sources et bibliographie

  • H. Haeberli, «Samuel Studer (1757-1834)», in BZGH, 21, 1959, 41-79
  • H.U. Morgenthaler, «Stammbaum der Bern-Burger Familie Studer», in JbSGF, 2002, 95-117

Suggestion de citation

Braun, Hans: "Studer (BE)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020908/2013-12-03/, consulté le 03.08.2021.