de fr it

Weyermann

Famille de la ville de Berne, encore existante au début du XXIe s., dont l'ancêtre Niklaus acquit la bourgeoisie en 1475. Son fils homonyme entra au Grand Conseil en 1513. La famille se divisa en deux branches avec les fils de ce dernier. Quelques membres de la branche aînée entrèrent au service étranger, tandis que d'autres occupaient des postes subalternes de secrétaire. Castor, premier W. à siéger au Petit Conseil (1546), fonda la branche cadette, éteinte dans la première moitié du XVIIIe s., dont sont issus le banneret Johann (->) et son frère Glado (->), avoyer de Berne. Par la suite, la famille, active surtout dans l'industrie du métal, ne fut plus représentée au gouvernement. Aux XIXe et XXe s., les W. se tournèrent vers la théologie, l'ingénierie et le droit. Albrecht (->) fut conseiller national et Edwin (->) juge fédéral.

Sources et bibliographie

  • von Rodt, Genealogien, 6, 161-174
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons