de fr it

Aeschlimann

Famille originaire de Langnau im Emmental, bourgeoise de Berthoud depuis 1599. Son premier représentant connu, Samuel, tanneur et négociant en vins, fut bourgmestre de Berthoud de 1626 à 1628. La famille donna encore deux bourgmestres, tanneurs eux aussi, et plusieurs membres du Petit Conseil, surtout au XVIIIe s. Les A. ont exercé le métier de tanneur pendant 250 ans à Berthoud. Au XIXe s., ils comptèrent quatre générations de maîtres poêliers, mais travaillèrent aussi dans d'autres métiers, surtout ceux du bois. Vers 1800, ils formaient la plus nombreuse famille bourgeoise de Berthoud, et se mariaient souvent au sein de cette bourgeoisie voire entre branches de la famille. Johann Rudolf (->) reprit la description de Berthoud commencée par Samuel (1745-1809) et en fit une chronique comprenant un index généalogique et un répertoire des autorités. Karl Eduard (->) fonda vers 1830 la branche russe de la famille, qui existe encore.

Sources et bibliographie

  • J.R. Aeschlimann, Geschichte von Burgdorf und Umgegend, s.d. [1847/1850]