de fr it

DanielHeinimann

4.9.1759 à Liestal, 20.8.1820 à Liestal, prot., de Liestal. Fils de Daniel, médecin. 1785 Eva Dürig. Chirurgien de profession, H. rédigea la pétition de 1790, qui exigeait la restitution des droits perdus par Liestal en 1653. Il aurait abordé le sujet avec Bonaparte à Liestal le 24 novembre 1797. Signataire des "quatre points de Liestal" du 13 janvier 1798, qui revendiquaient l'égalité des droits et la démocratie, il les fit adopter par serment par les représentants des communes les 14 et 15 janvier 1798. Il fit probablement partie du gouvernement provisoire de la campagne, commanda, avec d'autres, sa milice et œuvra comme intermédiaire pour les révolutionnaires de la ville. En 1798, il fut aussi membre de la commission des Trente et de l'Assemblée nationale provisoire bâloise. Sous l'Helvétique, il fut greffier du tribunal de district de Liestal et membre suppléant de la Chambre administrative cantonale. H. est considéré comme l'un des chefs révolutionnaires de Bâle-Campagne en 1798.

Sources et bibliographie

  • M. Manz, Die Basler Landschaft in der Helvetik, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.9.1759 ✝︎ 20.8.1820
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons

Suggestion de citation

Salvisberg, André: "Heinimann, Daniel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020947/2007-12-05/, consulté le 27.11.2020.