de fr it

Falkner

Une des plus anciennes familles de la ville de Bâle. Heinrich (✝︎1282), originaire d'Uffholz près de Thann en Alsace, vint s'installer à Bâle en 1271. Chargé de la construction du couvent de Klingental au Petit-Bâle, il fut plus tard son administrateur. Du XVe au XVIIIe s., les F. furent souvent membres et prévôts de la corporation des Vignerons ou de celle de la Cuve, voire premiers prévôts des corporations. Ils siégèrent aux conseils et occupèrent de nombreuses charges publiques, dont celles de bailli de Münchenstein et de chancelier; Emanuel (->) fut bourgmestre de Bâle. Le chancelier Heinrich (1506-1566) et sa famille furent anoblis par l'empereur Ferdinand Ier. Niklaus, greffier du consistoire, commença en 1574 un livre de famille, conservé au Musée historique de Bâle. Au XIXe s., la famille compta des pasteurs, médecins, teinturiers en soie, agriculteurs, marchands, chapeliers et géomètres. Par mariage, les F. sont alliés à d'autres vieilles familles de Bâle. Johann Heinrich (1781-1848), banquier à Vienne, prit le nom de Geymüller en 1804.

Sources et bibliographie

  • AFam, Coll. de coupures de presse biogr., StABS
  • Almanach généal. suisse, 6, 181-190

Suggestion de citation

Schmidt-Ott, Gabrielle: "Falkner", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.12.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020962/2015-12-22/, consulté le 22.10.2020.