de fr it

Forcart

Famille de marchands encore vivante à Bâle, protestante, originaire de Rhénanie. Le drapier Dietrich (1581-1653), venu à Bâle en 1637 à cause de la guerre de Trente Ans, reçu bourgeois la même année, fut membre de la corporation de la Clé (une des trois Herrenzünfte) et de celle du Safran. Ses descendants restèrent presque tous fidèles au commerce (drap, soie, passementerie); ils fondèrent de nombreuses firmes dès la seconde moitié du XVIIIe s. Du XVIIe au XIXe s., ils exercèrent diverses fonctions publiques (envoyés dans les bailliages italiens, bailli de Huningue, membres du Grand Conseil et du Conseil secret) et corporatives (membres des "Six", prévôts et premier prévôt).

Sources et bibliographie

  • AFam, StABS
  • Wappenbuch der Stadt Basel, 2/1, s.d.
  • Almanach généal. suisse, 1, 136-137; 4, 209-214
  • R. Forcart-Bachofen, Chronik der Familie Forcart in Basel, 1910 (avec tableaux généal.)

Suggestion de citation

Peter Fuchs-Eckert, Hans: "Forcart", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020963/2005-10-31/, consulté le 26.10.2020.