de fr it

Hagenbach

Ancienne famille de conseillers de la ville de Bâle, dont le nom se rencontre dans la ville et ses environs dès le XIVe s. Au début du XVe, quelques H. obtiennent la bourgeoisie de Bâle. Hans (✝︎1524), tailleur, bourgeois en 1482, puis établi à Mulhouse après avoir renoncé à son droit de bourgeoisie en 1492, est considéré comme l'ancêtre commun. Ses fils Michael (✝︎1544) et Franz (✝︎1554) acquièrent à nouveau la bourgeoisie de Bâle, le premier en 1518, le second en 1524. Le XVIIe s. est marqué par l'ascension économique et sociale de la famille. En 1588, elle est pour la première fois représentée au Petit Conseil; en 1762, Isaak (->) devient bourgmestre. Les premiers H. sont pour la plupart drapiers et orfèvres. Dès le XVIIe s., ils donnent plusieurs savants à l'université de Bâle: Karl Rudolf (->), Eduard (->), August (->) et, à partir du XIXe, un grand nombre de médecins et de chimistes, tel Karl Friedrich (->).

Sources et bibliographie

  • Généal., StABS
  • Almanach généal. suisse, 2, 222-226; 6, 261-264
  • P. Koelner, Die Zunft zum Schlüssel in Basel, 1953