de fr it

Ochs

Famille originaire de Stuttgart où elle est documentée depuis le XVe s. Hans Georg (1614-1680), marchand et financier, acquit en 1643 la bourgeoisie de Bâle et entra au Grand Conseil en 1671. On trouve parmi ses descendants, du XVIIe au XIXe s., des marchands et banquiers, des membres du Grand Conseil, des prévôts et premiers prévôts des corporations. L'un des plus éminents représentants des O. fut Hans Georg (1657-1692), marchand, élu au Grand Conseil après avoir lutté contre la révolte des simples bourgeois en 1691. Karl Wilhelm (1700-1753), banquier et prévôt de corporation, et Johann Caspar (1701-1752), banquier et membre du Grand Conseil, fondèrent l'entreprise Ochs frères qui, active d'abord dans le commerce de denrées alimentaires, devint plus tard une grande banque internationale. Albrecht (1716-1780), marchand en gros et membre du Grand Conseil, reprit de son beau-père Pierre His (1692-1760) la plus importante maison de commerce de Hambourg. Peter (1729-1804), marchand en gros et banquier, eut un rôle influent à Vienne comme banquier de la cour. Le représentant de la famille le plus illustre est Pierre (->); son action sous la République helvétique lui valut, de même qu'à sa famille, de telles inimitiés que ses fils Georg Friedrich (1782-1844) et Eduard His préférèrent adopter en 1818 et 1819 le patronyme de leur arrière-grand-père Pierre His. Le nom d'O. ne fut plus utilisé. La famille His a donné quelques juristes et médecins réputés; elle fleurit encore au début du XXIe s. dans la région de Bâle.

Sources et bibliographie

  • AFam, StABS
  • E. His, Der Namenswechsel der Söhne von Peter Ochs, [1901]
  • E. His, Chronik der Familie Ochs, genannt His, 1943
  • G. Steiner, «Die Herkunft des Basler Staatsmannes Peter Ochs», in Basler Stadtbuch 1959, 1960, 11-56