de fr it

Schönauer

Famille de conseillers bourgeoise de Bâle. L'ancêtre, le luthiste Theobald (1520-1605), de Kenzingen (Bade), acquit la bourgeoisie en 1556. Il fut, de même que deux de ses fils et un de ses petits-fils, administrateur des anciens biens du chapitre cathédral. Un autre de ses fils, Emanuel (1577-1655), fut le premier S. admis au Petit Conseil. La branche issue de celui-ci donna plusieurs marchands, banquiers et pasteurs, puis aussi, au XIXe s., des juristes. Malgré des alliances matrimoniales avec des familles patriciennes de Bâle, comme les Burckhardt (Salome Burckhardt, fille de Johann Rudolf S.), les S. n'ont jamais accédé aux plus hautes charges de la ville.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 1, 520-521
  • W.R. Staehelin, éd., Wappenbuch der Stadt Basel, 1917-1930