de fr it

Brodbeck

Famille protestante de Bâle-Campagne, attestée à Pratteln en 1453, à Liestal en 1476. Cordonniers et tanneurs, dès le XVIIIe s. bouchers, boulangers et aubergistes, propriétaires jusqu'à la fin du XIXe s. de la Clé (Zum Schlüssel) à Liestal, dont ils avaient hérité vers 1741. Des membres de la famille occupèrent des fonctions municipales dès le XVe s. et siégèrent dès le XVIe s. au Conseil de Liestal. Le dernier avoyer de Liestal fut un B. (Niklaus ->) tout comme le sous-préfet sous l'Helvétique (Niklaus ->), deux cousins éloignés. Samuel (->), fils du second, Heinrich (->), Johann Jakob (->) et son fils Adolf (->) furent députés ou conseillers d'Etat (de Bâle puis Bâle-Campagne), Karl Adolf (->) fut conseiller national et Paul (->) conseiller aux Etats. A l'exception de Johann Jakob et d'Adolf, ces hommes politiques appartiennent à diverses branches sans parenté directe. A un moulin de Liestal, la Feldmühle, acheté en 1817, furent adjointes une scierie (1821-1910 environ) puis une menuiserie (jusqu'en 1907); vendu dans les années 1830, le moulin fut racheté en 1871 pour faire place plus tard à une cimenterie (Wilhelm Brodbeck AG à Lausen dès 1921).

Sources et bibliographie

  • R.J. Steinmann, Genealogie der Familie Brodtbeck in Liestal, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Carolina Hirzel-Strasky, Anna: "Brodbeck", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021005/2004-08-26/, consulté le 14.05.2021.