de fr it

MartinBL

Famille attestée dans la campagne bâloise depuis le XVe s. Cuni et Ulrich, prêtre à Augst, sont mentionnés en 1483. Vers 1530, neuf M. sont attestés à Füllinsdorf; ils y furent plus d'une fois sous-baillis. Aux XVIe et XVIIe s., ils perdirent leur position dominante, mais commencèrent à jouer un rôle dans la localité voisine de Frenkendorf comme juges du tribunal local et tonneliers. Au XIXe s., quelques-uns y furent instituteurs. Durant ce même siècle, une branche de Pratteln donna une dynastie de médecins, qui existe toujours au XXIe s. Outre quelques membres du Grand Conseil et du Conseil d'Etat, parmi lesquels Johann Jakob (->), les M. donnèrent avec Verena (->) la première femme présidente de commune dans le canton de Bâle-Campagne.

Sources et bibliographie

  • W. Hug, Stammtafeln der Martin von Frenkendorf, 1985