de fr it

LandoltGL

Famille glaronaise dont les plus anciens représentants sont cités aux XIIIe et XIVe s. comme garants de Säckingen. Glaris et Näfels sont leurs lieux d'origine le plus souvent mentionnés, Näfels étant vraisemblablement le berceau de la famille. Une branche s'établit à Zurich. Les L. furent notamment paysans et artisans, plus récemment universitaires, fonctionnaires et enseignants. Ils exercèrent des fonctions publiques dès le XVIe s. et assumèrent aussi aux XIXe et XXe s. de hautes responsabilités cantonales; ils figuraient parmi les magistrats (Schrankenherren) comme trésoriers du canton, ainsi Ulrich (->), Johann Baptist (1712-1767), capitaine du pays, et Kaspar Alois an der Burg (1767-1847), conseiller et délégué à la Diète. Hans fut bailli d'Uznach en 1504-1506 et 1508-1510, Heinrich en 1632-1634. Jakob, considéré comme l'ancêtre de tous les L. actuels, fut bailli de Werdenberg (dès 1544) et de Lugano (1551). Matthäus, chancelier, est cité comme bailli de Mendrisio en 1578 et Kaspar Fridolin comme bailli du Gaster en 1770. Fridolin Josef (->) fut juge d'appel, son frère Justus (->) bénédictin à Einsiedeln. Franz (->) fut en 1942 le premier socialiste élu au gouvernement glaronais et Fritz (->) le deuxième L. à se hisser à l'exécutif cantonal (1954).

Sources et bibliographie

  • F. Stucki, 50 alte Glarner Familien, 1989, 52-53