de fr it

Legler

Ancienne famille glaronaise de conseillers, bourgeoise de Diesbach, Hätzingen, Linthal, Schwanden et Glaris pour les lignées protestantes, de Näfels pour la catholique. Cette dernière branche disparut à la fin du XVIIIe s., non sans avoir eu des représentants dans diverses charges cantonales de la partie catholique de Glaris. Parmi les L. protestants, il y eut des conseillers, des trésoriers et des baillis, de même que des membres du gouvernement (David, ->). Mais les L. n'appartenaient pas aux familles dirigeantes; ils furent surtout paysans, soldats et, dans quelques cas isolés, officiers au service étranger comme Thomas (->) et son fils Gottlieb Heinrich (->). Une branche a donné des industriels importants, fondateurs d'une usine textile à Ponte San Pietro près de Bergame, toujours en exploitation au début du XXIe s.

Sources et bibliographie

  • I. Tschudi-Schümperlin, J. Winteler, Wappenbuch des Landes Glarus, 1937, 51
  • F. Stucki, 50 alte Glarner Familien, 1989, 53-54