de fr it

SchulerGL

Ancienne famille glaronaise, en majorité protestante, mentionnée pour la première fois en 1333, bourgeoise de Rüti (auj. comm. Glaris Sud), Glaris, Netstal (auj. comm. Glaris) et Mollis (auj. comm. Glaris Nord). L'identification avec les Wala n'est pas attestée. Les S. s'engagèrent dans le service étranger, tels Fridolin (✝︎1602) et Nikolaus (->). Du XVIe s. au milieu du XVIIIe s., ils jouèrent un rôle dans la politique glaronaise, occupant les charges de baillis et de membres du Conseil (Schrankenherren); Paulus (->) fut landamman et banneret. D'autres, dont Jakob (->), participèrent au développement industriel du canton aux XVIIIe et XIXe s. Ils contribuèrent par exemple à fonder l'indiennerie Egidius Trümpy & Comp. à Glaris, des filatures et des ateliers de tissage à Rüti et Mels, ainsi que des fabriques à Wetzikon (ZH) et à Sankt Ingbert (Sarre). Le pasteur Johann Melchior (->) et le médecin Fridolin (->) acquirent une certaine notoriété. Au XXe s., Fridolin (->) siégea au Conseil d'Etat et Hans (->) fut député au Conseil national.

Sources et bibliographie

  • I. Tschudi-Schümperlin, J. Winteler, Wappenbuch des Landes Glarus, 1937, 71-72 (21977)
  • F. Stucki, 50 alte Glarner Familien, 1989, 73-76