de fr it

deMeyerFR

Parmi plusieurs familles fribourgeoises portant le même patronyme, la famille patricienne de M., originaire de Strasbourg, fut reçue dans la bourgeoisie de Fribourg en 1491. François (✝︎1576) fut anobli en 1555 par Charles Quint et en 1560 par le roi de France François II. Cette famille, à son apogée de 1550 à 1650, fournit à la ville de nombreux magistrats, percepteurs de l'ohmgeld, conseillers des Deux-Cents (quatorze), des Soixante (neuf), des Secrets (sept), bourgmestres, baillis, et deux avoyers, Hans ou Jean (->), seigneur de Carrouge (VD), et Simon Petermann ou Simon Pierre (->). La famille s'éteignit en 1743 avec Anne-Marie.

Sources et bibliographie

  • Fichier AEF
  • A. de Ghellinck Vaernewyck, La généal. de la maison de Diesbach, 1921, 383
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons