de fr it

Reyff

Famille fribourgeoise, encore existante, originaire du hameau de Bundtels (comm. Guin). Bourgeois de Fribourg en 1355, les R. s'allièrent à de nombreuses familles patriciennes ou nobles. Ils furent membres du Grand Conseil, des Soixante (dès le début du XVe s.), conseillers secrets, baillis, bannerets, membres du Petit Conseil, bourgmestres, trésoriers et comptèrent un avoyer, Jean (->). Admis au patriciat en 1627, les R. furent l'une des quinze familles reconnues nobles en 1781. Elle était divisée en plusieurs branches, dont deux principales, celle de Cugy et celle de Lentigny. François-Joseph (✝︎1731), père de François Philippe Joseph (->), fut l'ancêtre de la première; il devint par son mariage seigneur de Cugy (FR), Aumont et Vesin (auj. comm. Cugy). De cette branche, Joseph Louis Gabriel (1837-1878) émigra aux Etats-Unis où vivent encore ses descendants. Plusieurs R. de Lentigny s'illustrèrent au service étranger. Les R. soutinrent l'Eglise, protégeant des couvents ou encourageant, tel Jean Daniel (✝︎1738), chanoine de Saint-Nicolas, la création en 1795 d'un grand séminaire à Fribourg. Cinq générations de R. se distinguèrent comme peintres, sculpteurs, architectes et ingénieurs, tout en continuant à servir l'Etat. Les fils du peintre François (vers 1578-1646), Jean-François (->), Pancrace (1633-1677) et Jean Jacques (1627-1700) dirigèrent successivement l'atelier de sculpture familial, le plus important à Fribourg au XVIIe s., auquel collabora aussi leur frère Jacques (1618 - av. 1649). Jean Jacques regagna Rome en 1695, où travaillaient ses fils Pietro (1661-1711) et Francesco (1662 - apr. 1732); son petit-fils Ferdinando (1690-1750), actif à Rome et à Madrid, fit renouveler sa bourgeoisie fribourgeoise en 1724.

Sources et bibliographie

  • E. Castellani-Stürzel, W. Tschopp, «Die Künstlerfamilie Reyff, Bemerkungen zu entscheidenden architektonischen und bildhauerischen Leistungen des freiburgischen 17. Jh.», in FGB, 61, 1977, 67-146
  • G. Pfulg, Un foyer de sculpture baroque au 17e s., 1994
  • A. Anselmi, «Da Roma a Madrid», in Roma, le case, la città, éd. E. Debenedetti, 1998, 179-200
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF