de fr it

Kleli

Famille éteinte de Fribourg (Klele, Klöli, Clély). Les K. conservèrent le monopole de la fabrication des cloches dans cette ville de 1589 à 1750 environ. Leur ancêtre, Hans-Conrad (vers 1591), fut chaudronnier et fondeur. Jean-Christophe (vers 1670), admis dans le patriciat en 1651, reprit des Keigler la fonderie de cloches et de canons du quartier de la Planche-Inférieure et s'associa à François Barthélemy Reyff. Hans-Wilhelm (vers 1710) fut l'artisan le plus célèbre de la famille. En 1679, l'Etat de Fribourg renouvela le monopole attribué en 1604 aux K., qui firent faillite en 1713. Il leur racheta alors la fonderie, puis la leur restitua; elle fut reprise vers 1750 par la famille Deleseve. Les K. s'éteignirent en 1744 en ligne masculine et en 1764 pour les femmes. Vingt-trois cloches témoignent encore de leur activité artisanale à Fribourg.

Sources et bibliographie