de fr it

Techtermann

Famille patricienne de Fribourg. La descendance de Jacques et de Jean de Berverschiet (Barberêche), reçu bourgeois de Fribourg en 1357, est connue dès 1399 sous le nom de Tochtermann et ensuite de T., sans interruption jusqu'au début du XXIe s.; la particule date de 1782. En 1507, l'empereur Maximilien Ier accorda des lettres d'armoiries à Hans et, en 1510, à Jacob. A l'origine tanneurs, les T. comptèrent par la suite de nombreux magistrats: un avoyer, François-Antoine (->), trente-six membres du Conseil des Soixante, quarante-trois de celui des Deux-Cents, quinze des Secrets, vingt et un du Petit Conseil, trente-neuf baillis et dix-neuf bannerets. Anna (->), Marie-Benoîte (1667-1682), Marie-Bernardine (->) devinrent abbesses de la Maigrauge, Jean Louis (->) prévôt de Saint-Nicolas. Willi (->), son frère Ulman et son neveu Hans prirent part aux guerres de Bourgogne. De nombreux officiers se distinguèrent au service étranger, surtout en France, comme Jean Joseph Gaspard Nicolas (->), puis dans l'armée suisse, comme Maurice (->) ou Arthur (->). Guillaume (->) acquit en 1574 par mariage la seigneurie de Bionnens que les T. conservèrent jusqu'en 1838 (rachat des biens féodaux). Il acheta à un Bernois le bâton de Nicolas de Flue, conservé jusqu'en 1531 à l'abbaye de Muri, bâton que la famille possède toujours. Son petit-fils Jean-François (✝︎1719) est l'ancêtre des T. actuels, qui ont embrassé des professions libérales ou ont travaillé dans la fonction publique, tel Max (1845-1925) archéologue et conservateur du Musée d'art et d'histoire. Les T. possédèrent en ville de Fribourg un hôtel particulier (actuelle auberge de Zähringen) et une maison de campagne à Ueberstorf.

Sources et bibliographie

  • AEF
  • Fonds privé Techtermann de Bionnens
  • T. de Raemy, Le chancelier Techtermann, 1914
  • Almanach généal. suisse, 5, 1933, 621-627

Suggestion de citation

de Techtermann, Denis: "Techtermann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.02.2014. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021100/2014-02-19/, consulté le 25.01.2021.