de fr it

JosefHoop

14.12.1895 à Eschen (FL), 19.10.1959 à Vaduz, cath., d'Eschen. Fils de Franz Josef, agriculteur, et de Berta Batliner. Emilie Gstöhl, fille d'Adolf, aubergiste. Etudes d'orientalisme à Innsbruck, doctorat en 1920. Attaché d'ambassade et chargé d'affaires pour le Lichtenstein à Vienne de 1920 à 1923, puis employé à l'Administration fédérale des douanes à Genève et Saint-Gall jusqu'en 1928. Chef du gouvernement de la principauté du Lichtenstein de 1928 à 1945 (démission). Etudes de droit à Innsbruck, doctorat en 1948. Avocat dès 1948, président de la Haute Cour constitutionnelle (1953-1959). Député du parti bourgeois progressiste (conservateur catholique) au Parlement (1957-1959, président en 1958-1959). Pour contrer le danger d'une intégration du Lichtenstein à l'Allemagne, souhaitée par les nationaux-socialistes de la principauté, H. fit entrer en 1938 leurs adversaires de l'Union patriotique au gouvernement. Durant les années de crise et de guerre, H. s'appuya sur la Suisse, intéressée dès 1938 à l'existence d'un glacis devant Sargans.

Sources et bibliographie

  • Liechtensteiner Volksblatt, 20, 22 et 24.10.1959
  • P. Geiger, Krisenzeit, Liechtenstein in den Dreissigerjahren 1928-1939, 2 vol., 1997 (22000)
  • P. Geiger, «"Am Rande der Brandung", Kriegsende 1945 in Liechtenstein», in JbFL, 95, 1998, 49-74
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.12.1895 ✝︎ 19.10.1959

Suggestion de citation

Geiger, Peter: "Hoop, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021114/2008-01-15/, consulté le 26.11.2020.