de fr it

AlfredHilbe

22.7.1928 à Schaan (FL),31.10.2011 à Feldkirch, cath., de Triesenberg (FL). Fils de Franz, président de la chambre des métiers de la principauté du Liechtenstein, et d'Elisabeth Glatz. 1951 Virginia Joseph, Américaine. Etudes de sciences économiques à Paris et Innsbruck, doctorat en 1951. H. travaille d'abord dans le secteur privé (traitement des données), est ensuite secrétaire (1954), puis conseiller (1964) de légation à l'ambassade du Liechtenstein à Berne. Membre d'honneur du parti de l'Union patriotique. Vice-chef (1965-1970), puis chef du gouvernement liechtensteinois (1970-1974); en 1974, il reçoit le titre de conseiller du prince. Il devient conseiller financier. L'introduction du suffrage féminin, la réforme des droits populaires, la réforme scolaire, l'ouverture du Musée national et l'accord de libre-échange Liechtenstein-Suisse-CEE ont été les points forts de son engagement au gouvernement. Membre du comité de la Société Suisse-Liechtenstein (1976-2000).

Sources et bibliographie

  • Liechtensteiner Vaterland, 30.3.1974
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.7.1928 ✝︎ 31.10.2011

Suggestion de citation

Vogt, Paul: "Hilbe, Alfred", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021117/2011-11-16/, consulté le 27.11.2020.