de fr it

ArnoldFrunz

16.8.1528 à Sarnen, de Sarnen. Fils de Heinrich (->). Anna Holdermeier, de Lucerne. F. fut délégué d'Obwald à la Diète fédérale une première fois en 1496, à Baden, où il est cité comme trésorier; jusqu'en 1527, il s'acquitta de la même mission une soixantaine de fois. Landamman d'Obwald (1512, 1516, 1520, 1522, 1525 et 1528). F. fut décrit par des diplomates étrangers, tels le nonce Antonio Pucci et l'ambassadeur français Antoine de Lamet, comme un homme rusé, cupide et dangereux. Il s'enrichit sans doute grâce au commerce du bétail et au mercenariat, mais aussi grâce à des pensions accordées par le duc de Milan (1498), le pape (1518) et le roi de France. Il fit construire la maison dite von Wyl, sur la place du village, à Sarnen (1504); il possédait également des propriétés dans le Hasli et prêta 6000 couronnes au roi de France (1522). Au plus tard dans les années 1520, F. se rangea du côté des partisans de la France.

Sources et bibliographie

  • W. Frunz, «Die Frunz von Obwalden», in Obwaldner Geschichtsblätter, 20, 1994, 7-177, surtout 74-90