de fr it

Felix JosefStockmann

6.5.1753 à Sarnen, 25.11.1834 à Sarnen, cath., de Sarnen (du quartier du Freiteil). Fils de Franz Leonz, chancelier, et de Katharina Barbara Imfeld. Anna Maria Perolla, fille de Josef, commerçant savoyard qui obtint le droit de cité d'Obwald en 1783. Boursier à Paris (1772). Membre du Petit Conseil d'Obwald (dès 1782), vice-landamman (dès 1791), landamman en charge (1794) et directeur des sels dès 1797. Au début de l'Helvétique, S. fut président du gouvernement provisoire d'Unterwald. Sénateur helvétique (1798-1799), préfet du district de Sarnen (1799-1801), il fut à nouveau membre du Petit Conseil (1803-1834, directeur de la police dès 1819 et vice-landamman dès 1833). Plusieurs fois délégué à la Diète dès 1786, S. remplaça en 1833 l'envoyé ordinaire Nikodem Spichtig, qui ne voulait pas participer à la Diète de Zurich, dominée par les libéraux.

Sources et bibliographie

  • N. von Flüe, Obwalden zur Zeit der Helvetik, 1798-1803, 1961
  • E. Omlin, Die Landammänner des Standes Obwalden und ihre Wappen, 1966, 173
  • N. von Flüe, Restaurationszeit in Obwalden, 1998, 314
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

von Flüe, Niklaus: "Stockmann, Felix Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.04.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021210/2011-04-27/, consulté le 19.05.2021.