de fr it

Berchtold vonZuben

Attesté pour la première fois peut-être en 1350 déjà, mais sûrement en 1362, vers 1390, de Kerns. Probablement fils de Johann, attesté en 1348. Détenteur d'un fief de l'abbaye de Saint-Blaise (Forêt-Noire) à Kerns (1357 et 1371). En 1366, représentant d'Obwald dans un arbitrage et plusieurs fois témoin durant les années 1370. En 1376, Z. porta le titre de Junker. A la suite de l'affaire de Ringgenberg, il succéda au printemps 1381 à Walter von Hunwil comme landamman d'Obwald, occupant cette charge aussi en 1382. Il fut ainsi le premier représentant des éleveurs de bétail au sein de la classe dirigeante du pays. On suppose qu'il fut également landamman en 1383, 1387, 1388 et 1389.

Sources et bibliographie

  • R. Durrer, «Die Kapelle St. Niklausen bei Kerns und ihre mittelalterlichen Wandgemälde», in Gfr., 52, 1897, 307-351, surtout 324
  • E. Omlin, Die Landammänner des Standes Obwalden und ihre Wappen, 1966, 81-82, 215-216
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1362 ✝︎ vers 1390

Suggestion de citation

Sigrist, Roland: "Zuben, Berchtold von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.09.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021231/2012-09-17/, consulté le 03.12.2020.