de fr it

Bernard-AntoineCropt

20.2.1749 à Martigny, 26.4.1802 à Martigny, cath., de Martigny. Fils d'Antoine, syndic. 1) 1772 Marie-Barbe Guex, 2) 1775 Marie-Madeleine Farquet. Notaire. Syndic de Martigny-Ville (1789). Membre du tribunal cantonal du Valais dès juillet 1798, C. fut destitué avec ses collègues par le Directoire exécutif lors de l'"affaire Louis Robriquet" pour avoir jugé le prévenu, perturbateur de l'ordre public, selon l'ancien Code pénal. Réhabilité en septembre 1799, C. fut réélu membre (novembre 1799), puis vice-président du tribunal cantonal (1801), à nouveau destitué en bloc le 26 avril 1802 par le préfet national. C. mourut le même jour. Un homonyme (1769-1829) est le père de Bernard-Etienne (->).

Sources et bibliographie

  • M. Salamin, «Hist. politique du Valais sous la République helvétique (1798-1802)», in Vallesia, 12, 1957, 1-281 (surtout 87-89)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.2.1749 ✝︎ 26.4.1802
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons