de fr it

Louis-Grégoire deKalbermatten

6.10.1768 à Sion, 8.11.1845 à Sion, cath., de Sion. Fils de Jean-Gabriel, capitaine au service du Piémont, bourgmestre de Sion en 1780-1782, et de Marie-Louise Barberini. Neveu de Bruno (->) et de Grégoire (->). 1803 Marie-Antoinette-Louise de Nuce. Cadet au service du Piémont (1785), enseigne et sous-lieutenant (1786), K. quitta le régiment de Courten avec le grade de capitaine, quand ce corps entra au service de France (1798). Conseiller de Sion, il fut en 1802 l'un des chefs de la délégation que septante-quatre communes envoyèrent à Berne pour demander que le Valais soit à nouveau réuni à la République helvétique; l'année suivante, il eut une dispute avec le général français Turreau de Garambouville. Retourné au service du Piémont en 1814, K. fut commandant de place à Saint-Jean-de-Maurienne, Rumilly et Annecy, puis colonel commandant la Garde suisse à Turin (1818-1832). Le roi Charles-Albert Ier de Piémont-Sardaigne lui accorda en 1832 le titre héréditaire de comte. Bourgmestre de Sion en 1838. Esprit indépendant et antifrançais, il refusait toute nouveauté.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 6, 313
  • M. Salamin, «L'affaire Louis de Kalbermatten», in Ann. val., 1968, 223-247
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.10.1768 ✝︎ 8.11.1845