de fr it

JosephRouiller

26.9.1751 (Jean Joseph) à Saint-Maurice, 1818 à Angers, cath., de Saint-Maurice. Fils de Jean, mercier, et d'Anne-Catherine Gallay. 1794 Anne Cordier, fille de François, avocat à Saumur. R. entra à 15 ans au régiment de Courten, passa aux Gardes suisses. Quartier-maître de la Légion germanique créée par la France en septembre 1792, capitaine au 22e régiment d'infanterie légère, adjudant général en Vendée, il quitta l'armée après la pacification de la région (1795 ou 1796). Sous-chef des comptabilités dans le département de Maine-et-Loire, secrétaire général de celui du Simplon en 1811. Le préfet le décrit comme routinier, peu doué mais dévoué au régime. R. se retira à Angers après la chute de l'Empire.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 219
  • A. Donnet, «Personnages du Valais fichés par l'administration française du département du Simplon (1811)», in Vallesia, 41, 1986, 210-212
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.9.1751 ✝︎ 1818