de fr it

AloisHegglin

12.10.1850 à Menzingen, 1.12.1923 à Bombay, cath., de Menzingen. Fils de Franz Joseph (->). Gymnase à Feldkirch et Einsiedeln, entrée en 1869 chez les jésuites, noviciat à Gorheim (Sigmaringen, Wurtemberg), premières études aux Pays-Bas, lorsque l'ordre y est exilé. Professeur à Feldkirch (1874-1878), études de théologie à Ditton Hall (Grande-Bretagne, 1880-1884), où il fut consacré prêtre en 1883. H. se rendit en 1885 aux Indes, fut d'abord maître de latin à Bombay et à Poona, tout en poursuivant des études privées de sanscrit, puis professeur de sanscrit et d'histoire indienne (1889-1912) au collège Saint-Xavier de Bombay, qui le reconnut et l'apprécia comme l'un des meilleurs connaisseurs de la littérature indienne et de la philosophie des religions. En 1912, gravement malade du typhus, il séjourna en Suisse pour sa convalescence. Reparti pour Bombay, il fut curé de la paroisse Saint-Ignace (1913-1923). Aumônier dans les hôpitaux et les quartiers miséreux, il fut surnommé "l'apôtre des pauvres".

Sources et bibliographie

  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 254
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 12.10.1850 ✝︎ 1.12.1923

Suggestion de citation

Stierli, Josef: "Hegglin, Alois", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021324/2006-08-31/, consulté le 23.11.2020.