de fr it

François deCompey

Première mention en 1333, probablement en 1354 . Isabelle de Blandrate, fille unique d'Antoine. C. prit le titre de comte de Blandrate (attesté en 1344). Chevalier. C. prêta 600 £ à l'évêque de Sion (1333). Il acquit la majorie d'Ernen et devint, vraisemblablement par son mariage, major de Viège. En 1348, il fut l'un des arbitres de l'évêque dans la paix entre ce dernier et Amédée VI de Savoie. Il fut vraisemblablement tué lors de l'insurrection des communes du Haut-Valais contre l'évêque Guichard Tavel et la noblesse (1354). Après l'assassinat en 1365 de sa veuve et de l'un de ses fils, Antoine, dans le contexte de la guerre entre l'évêque et Antoine de La Tour, les biens de la succession tombèrent en commise de l'évêque pour défaut de paiement des droits.

Sources et bibliographie

  • F. de Gingins-La-Sarraz, Doc. pour servir à l'hist. des comtes de Blandrate, 1847
En bref
Dates biographiques Première mention 1333 ✝︎ probablement en 1354
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)