de fr it

MartinGuntern

11.11.1538 à Münster (VS), 16.3.1588 à Sion, de Conches et Sion (1579). Fils de Martin et de Katharina Hug. 1) 1560 Anastasia von Schalen, fille de Thomas, châtelain de Sion, veuve de Paul In Hoffen, major de Conches, 2) 1576 Katharina Kalbermatten, fille de Niklaus, sœur de Nicolas Kalbermatten, tous deux hommes politiques très influents et parmi les principaux marchands de sel du pays. Etudes à Bâle chez Thomas Platter, puis à l'université (1556-1557). Admis comme notaire en 1557, G. fréquente en 1559-1560 une université française, comme l'un des deux boursiers valaisans du roi. Gouverneur d'Evian (1566-1567) pour le dizain de Conches. G. s'établit à Sion en 1569. Secrétaire d'Etat de 1570 à sa mort, il participe activement à la révision des Statuta Patriae Vallesii et les traduit en allemand (Walliser Landrecht, 1571-1573), dirige la construction des archives et de l'école du pays. Député à la Diète valaisanne (1584-1585) en qualité de consul de Sion. G. accomplit plusieurs missions diplomatiques, notamment en France (sel, pensions, renouvellement de l'alliance), mais aussi à Milan (sel). Lors de l'épidémie de peste de 1578 à 1585, il s'enfuit dans l'Oberland bernois, puis à Soleure. Plus qu'un véritable homme d'Etat, G. apparaît comme un exécutant et un conseiller de personnalités telles que le grand bailli Johann In-Albon, qui épousera sa veuve. Sa correspondance avec ses fils est une source intéressante pour l'histoire économique et sociale du Valais.

Sources et bibliographie

  • A. Dubois, Die Salzversorgung des Wallis 1500-1610, 1965
  • A. Fibicher, Walliser Geschichte, 3/2, 1995, 9-36
  • C. Schnyder, Reformation und Demokratie im Wallis (1524-1613), 2002
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF