de fr it

Jean-FrédéricHelflinger

6.2.1748 à Puttelange (Lorraine), 11.3.1816 à Paris, Alsacien. Marianne O'Dunne, fille de Jacques-Bernard, ministre de France à Lisbonne. Siégeant dans la commission chargée de fixer les limites entre la France et l'Empire, H. fut nommé chargé d'affaires de la France auprès de l'électeur palatin (1776-1778), en Bavière (1779-1780) et à Lisbonne (1780-1787). En 1788, il devint résident de France en Valais, pour le roi jusqu'en 1792, pour la République jusqu'en 1797. Peu disposé à imposer les idées révolutionnaires en Valais, il fut remplacé par Michel-Ange-Bernard de Mangourit en novembre 1797. Chargé d'affaires à Dresde (1798-1800), puis en Hesse-Darmstadt (1801-1812).

Sources et bibliographie

  • A. Donnet, La révolution valaisanne de 1798, 1, 1984, 21

Suggestion de citation

Monnet, Bernard: "Helflinger, Jean-Frédéric", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.10.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021372/2005-10-20/, consulté le 28.11.2020.