de fr it

JeanJordan

vers 1494 à Bach (comm. Brigue), 12.6.1565 à Sion, de Simplon. Fils de Johannes, notaire et châtelain de Martigny, et de Paulosina NN. Curé de Bagnes (1524-1530), prieur commendataire de Martigny (1523-1556), chanoine du chapitre cathédral de Sion (1527). Elu évêque de Sion et comte du Valais par le chapitre et la Diète (1548). L'épiscopat de J. fut marqué par divers événements politiques tels la guerre des Masques de taureaux (Trinkelstierkrieg, 1550), la campagne de Lyon et le soulèvement d'Ernen (1562-1563). Le prélat n'agit qu'avec hésitation contre le protestantisme, qui faisait pourtant des progrès notables à Sion, Loèche et Brigue, et ne prit guère de mesures pour réformer le clergé et l'Eglise. Il légua sa fortune à ses enfants illégitimes.

Sources et bibliographie

  • HS, I/5, 243-244