de fr it

Johannes dePlatea

vers 1451, décembre 1525/janvier 1526 à Sion, de Sion. Fils de Johannes et d'Isabella Gobelini, de Sion, nièce de l'évêque Guillaume III de Rarogne. 1) Francisca de Chevron, fille du vidomne de Sion, 2) Elisabeth Esperlin, 3) Katharina d'Arbignon, de Collombey. Bourgmestre (1480) et châtelain de Sion (1481-1482), puis député à la Diète valaisanne. Gouverneur du Bas-Valais (1488-1489), grand châtelain du val d'Hérens au nom de l'évêque Mathieu Schiner (1503), une nouvelle fois châtelain de Sion (1506), gouverneur de Saint-Maurice (1510-1511). Vice-bailli (1503-1504) et grand bailli du Valais (1507-1508). Propriétaire de la mine de fer de Trient après 1519. Comme grand bailli, P. signa en 1507 à Ivrée (Piémont) le traité de paix avec la Savoie. Partisan de Georges Supersaxo dans la lutte de celui-ci contre le futur cardinal Mathieu Schiner.

Sources et bibliographie

  • von Roten, Grands baillis, 92-94
Liens

Suggestion de citation

Truffer, Bernard: "Platea, Johannes de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.11.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021417/2008-11-19/, consulté le 26.09.2021.