de fr it

HildebrandSchiner

1.10.1754 à Ernen, 26.7.1819 à Sion, de Mühlebach (auj. comm. Ernen), Ernen et Sion. Fils de Joseph Ignaz, gouverneur de Monthey, et d'Anne-Marie de Kalbermatten. Frère de Franz Joseph Ignaz (->). 1779 Marie-Josèphe de Courten, fille de Pierre Amand. Etudes de médecine à Montpellier. Médecin et avocat à Sion. Bourgmestre de Sion en 1784. Grand châtelain de l'abbaye de Saint-Maurice à Bagnes, S. fut destitué en 1789 et élu gouverneur de Monthey. Il se distingua alors par la dureté et l'arbitraire des peines qu'il infligeait, si bien qu'il fut molesté et chassé par des paysans du val d'Illiez en 1790. A la chute de l'Ancien Régime, le général Turreau de Garambouville nomma ce francophile vice-préfet de Sion (1802).

Sources et bibliographie

  • Description du Département du Simplon ou de la ci-devant République du Valais, 1812 (réimpr. 2000)
  • H.A. von Roten, «Zur Geschichte der Familie Schiner», in BWG, 14, 1967/1968, cah. 2, 161-220, surtout 185-186
Liens
Notices d'autorité
GND