de fr it

Jean deWerra

vers 1476 à Loèche, 8.8.1536 à Loèche, de Loèche. Fils d'Henri, donzel et major de Loèche, et probablement d'une Uldrici. 1) 1500 Egidia Majoris, fille de Georg Majoris, 2) 1525 Juliana Patrici, veuve de Bernardin de Montheys. W. est cité comme clerc (clericus), ce qui laisse supposer qu'il avait suivi une formation juridique. Cependant, il se tourna précocement vers la vie militaire et la politique. Alors que la Savoie menaçait d'entrer en guerre, la Diète valaisanne l'élut capitaine de l'avant-garde (1506). Major de Loèche pour la première fois avant 1508, W. occupa ensuite régulièrement cette charge. Conseiller juridique de Mathieu Schiner lors du procès Jetzer à Berne et, plus tard, à Rome. Capitaine des troupes auxiliaires valaisannes, il commanda en 1512 l'avant-garde de l'armée des Confédérés au Piémont; à cette occasion le légat pontifical lui remit la bannière de Jules II à Alessandria. En 1513, W. était à la tête des 400 Valaisans au siège de Dijon; en décembre, il fut élu par la Diète valaisanne gouverneur du Bas-Valais pour deux ans. La défaite de Marignan en 1515 affaiblit la position de Schiner en Valais et W. perdit alors son influence; ce n'est qu'après la mort du cardinal qu'il devint grand bailli (1524-1525) et à nouveau gouverneur du Bas-Valais (1528-1529). W. fut l'un des hommes les plus riches de son temps; en 1515, il acheta à Johanna Asperlin, épouse de Theobald von Erlach, 115 feux dans la seigneurie de Zermatt, devenant ainsi coseigneur de la communauté de vallée.

Sources et bibliographie

  • R. von Werra, «Zur Geschichte der Familie von Werra, 1236-1536», in Vallesia, 45, 1990, 409-518, surtout 478-504
  • von Roten, Grands baillis, 132-135