de fr it

JohannesCuno

vers 1462/1463 à Nuremberg, 21.2.1513 à Bâle. Issu d'une famille modeste, C. entra chez les dominicains de Nuremberg. Il étudia le grec chez Johannes Reuchlin à Heidelberg dès 1496, puis fréquenta le cercle humaniste entourant l'évêque de Worms, Johann von Dalberg. Il enseigna en 1501 au couvent des dominicains de Liebenau près de Worms. Etudiant le grec avec Manuce à Venise (1504-1505), C. se rendit à sa demande auprès de l'empereur Maximilien Ier (1505) et poursuivit ses études chez Markos Musuros à Padoue (1506-1509). Au couvent des dominicains de Bâle dès 1510, il corrigea l'édition des œuvres de saint Jérôme de Johannes Amerbach et traduisit des pères grecs de l'Eglise (Grégoire de Nazianze, Grégoire de Nysse, Jean Chrysostome). Il fut aussi le précepteur des fils de Johannes Amerbach et de Beatus Rhenanus.

Sources et bibliographie

  • M. Sicherl, Johannes Cuno, 1978
  • M. Sicherl, «Neue Handschrift Johannes Cunos», in Annuaire. Les Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, 1985, 141-148
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johannes Cono
Dates biographiques ∗︎ vers 1462/1463 ✝︎ 21.2.1513