de fr it

JakobFullonius

vers 1480 (Jakob Walker), mentionné pour la dernière fois vers 1540, de Mörel. Fils de Georg. Etudes à l'université de Paris (1503-1507). Se disant maître ès arts, F. latinisa son nom de Walker en F., à la manière des humanistes. Maître d'école de la ville de Berne (1508-1510). De retour en Valais en 1511, il exerça la profession de notaire (jusqu'à sa dernière mention). Adversaire du cardinal Mathieu Schiner, il rédigea vers 1521 un Altes Landbuch du Valais (recueil de titres de droit) et fut peut-être ultérieurement major de Mörel. F. fut en contact avec des humanistes comme Johannes Amerbach et surtout Beatus Rhenanus, son camarade d'études, maître et mécène.

Sources et bibliographie

  • L. Carlen, «Ein Walliser Humanist. Magister Jakob Walker», in Walliser Jahrbuch, 32, 1963, 21-25
  • E. Walker, Geschichte der Familie Walker aus dem Wallis, s.d. (1989?), 36-49
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jakob Walker (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ vers 1480 Dernière mention 1540