de fr it

Johann MathiasGengenbach

Mentionné pour la première fois en 1465, 1486 à Bâle. Johann Mathias Gengenbach n'appartient pas à la famille bâloise du même nom. Maître ès arts à Paris, il enseigna dès 1465 les sept arts libéraux à l'Université de Bâle, à quoi s'ajouta dès 1470 la poésie. Il se brouilla avec Johannes Reuchlin à la suite d'un cours sur Virgile. Chanoine de l'église Saint-Pierre (1470) et bachelier biblique (1471). Entre 1466 et 1479, il fut à plusieurs reprises doyen de la faculté des arts, recteur en 1481. En 1480, Gengenbach passa comme docteur en droit canon à la faculté de droit. En philosophie et théologie, il fut partisan de la via antiqua et connut Johannes Heynlin, Johann Ulrich Surgant, Johannes Geiler von Kaysersberg et Sebastian Brant.

Sources et bibliographie

  • H.G. Wackernagel, éd., Die Matrikel der Universität Basel (1460-1529), 1, 1951, 54, 167
  • E. Bonjour, Die Universität Basel von den Anfängen bis zur Gegenwart, 1460-1960, 1960, 88, 95
  • J. Rosen, «Die Universität Basel im Staatshaushalt 1460 bis 1535: die Gehälter der Dozenten», in Basler Zeitschrift für Geschichte und Altertumskunde, 72, 1972, 204
En bref
Dates biographiques Première mention 1465 ✝︎ 1486