de fr it

Gutleben

vers 1364, 1406, isr. Fils possible de Josset. Médecin dans le haut Rhin. Attesté peut-être en 1364 à Colmar et plus sûrement à Fribourg-en Brisgau en 1373, mentionné pour la première fois comme médecin dans cette ville en 1377. Parallèlement, G. mena une activité de prêteur sur gages. Il exerça aussi la médecine à Bâle, Colmar et Strasbourg. Après que tous les juifs eurent quitté Bâle en 1397, il fut réengagé en 1398, pour dix ans, comme chirurgien de la ville, contre une rémunération annuelle de 50 florins. On lui interdit de faire des prêts sur gages et il ne fut autorisé à héberger nuitamment des juifs étrangers qu'avec l'accord du Conseil.

Sources et bibliographie

  • A. Maimon, éd., Germania Judaica, III/1, 1987, 85, 396, 657; III/2, 1995, 1422, 1429
  • G. Mentgen, «Die mittelalterliche Ärzte-Familie "Gutleben"», in Zeitschrift für die Geschichte des Oberrheins, 139, 1991, 79-93
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1364 ✝︎ 1406

Suggestion de citation

Folini, Christian: "Gutleben", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.10.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/021504/2014-10-15/, consulté le 25.11.2020.