de fr it

LeonhardMerz

vers 1480 à Saint-Gall, après 1533 à Magdebourg (?), cath., puis luthérien, de Saint-Gall. Fils de Leonhard (->). M. fréquenta la faculté des arts de l'université de Leipzig (1496-1501), où il fut professeur de poétique (1502-1505) et lecteur de physique aristotélicienne (1507-1509), tout en étudiant le droit (doctorat en l'un et de l'autre droits en 1511 au plus tard). Professeur de droit à Rostock (1511). L'archevêque de Magdebourg confirma M. en tant qu'échevin du tribunal du burgraviat en 1516. A cette époque, M. est cité comme syndicus de la ville de Magdebourg. Il figure dans les recès de la ligue de Smalkalde du 11 juin au 27 décembre 1531. En 1532, il représenta Magdebourg lors des pourparlers entre la ligue et Charles-Quint (fin mars-début mai) et lors de la conclusion de la paix de Nuremberg. Il était encore assesseur au sein de l'appareil judiciaire de Magdebourg en 1533.

Sources et bibliographie

  • P. Staerkle, Beiträge zur spätmittelalterlichen Bildungsgeschichte St. Gallens, 1939
  • Die Chroniken der niedersächsischen Städte: Magdeburg, 2 vol., 1962
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1480 ✝︎ après 1533