de fr it

JakobWaldenburg

vers 1425, fin 1466 à Zurich, peut-être de W. Fils de Werner Pürli, alias W., gardien du chapitre du Grossmünster de Zurich et conservateur du Fraumünster. W. suivit probablement l'enseignement de Niklaus von Wyle à Zurich. Chanoine du Fraumünster dès 1447, détenteur de la prébende de Sainte-Anne. Etudiant à Heidelberg en 1451 et probablement à Pavie en 1455, magister en 1456, puis licencié ès décrets, et docteur ès décrets en 1466. Il acheva un rentier de l'église Saint-Etienne (1452). W. correspondit avec des humanistes de la première heure, tels Wyle, Albert de Bonstetten et Michael Pfullendorf. De son penchant pour l'humanisme témoigne également le pamphlet écrit contre lui par Felix Hemmerli (Contra quendam superbum clericum).

Sources et bibliographie

  • P. Bänziger, Beiträge zur Geschichte der Spätscholastik und des Frühhumanismus in der Schweiz, 1945, 75-80
  • A. Meyer, Zürich und Rom, 1986
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1425 ✝︎ fin 1466
Indexation thématique
Education et science / Sciences